Faculté des géosciences et de l'environnement

De l'éphémère au durable ou les aménagements éphémères étudiés sous l'angle de la durabilité : Le cas de l'opération « les yeux de la ville à Genève »

Trayser, Marina ; Da Cunha (Dir.)

Certificat de formation continue universitaire : Université de Lausanne, 2005.

Les « aménagements éphémères » se multiplient dans l’espace public. Quais de la Seine transformés en plage à Paris, jardins urbains qui fleurissent au centre-ville de Lausanne, rues et places rendues aux piétons le temps d’un été à Genève, les exemples sont de plus en plus nombreux. À travers le cas des « yeux de la ville » à Genève, il s’agit d’analyser dans quelle... Mehr

Zum persönliche Liste hinzufügen
    Résumé
    Les « aménagements éphémères » se multiplient dans l’espace public. Quais de la Seine transformés en plage à Paris, jardins urbains qui fleurissent au centre-ville de Lausanne, rues et places rendues aux piétons le temps d’un été à Genève, les exemples sont de plus en plus nombreux. À travers le cas des « yeux de la ville » à Genève, il s’agit d’analyser dans quelle mesure cette forme d’aménagement urbain inédite s’inscrit dans la volonté de construire une ville plus durable. Le développement durable est envisagé dans cette recherche comme un moyen d’analyser la ville d’aujourd’hui, mais aussi comme une force capable de la transformer. Pour amorcer ce changement, il est nécessaire d’atteindre la sphère des valeurs et des symboles. Les fondements théoriques de ce travail sont à rechercher dans l’étude des représentations socio-spatiales. Elles sont un moyen de décoder les valeurs et les significations que les êtres humains confèrent au territoire. Pour les cerner, le choix s’est porté sur une enquête qualitative. Le principal résultat de cette recherche est de montrer que les « yeux de la ville » ont le potentiel d’amorcer la construction d’une ville plus durable. Ils peuvent faire réfléchir sur notre manière de vivre, donner envie de vivre la ville autrement, changer le regard, provoquer un nouveau rapport à l’espace et à l’autre. Ils débouchent aussi sur des résultats concrets. L’éphémère est en effet un instrument stratégique permettant d’engager certaines transformations de l’espace urbain.