Faculté des sciences

The mammalian signal recognition particle : new insights into mechanism and activation of its elongation arrest activity

Terzi, Lionel ; Krämer, Angela (Dir.) ; Strub, Katharina (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2005 ; Sc. 3642.

La particule de reconnaissance du signal (SRP) délivre co-traductionellement les ribosomes synthétisant des protéines secrétées à la membrane du réticulum endoplasmique et arrête l'élongation de la chaîne naissante. En utilisant une approche de cross-linking, nous avons démontré que, durant l'arrêt d'élongation, le domaine Alu de SRP, responsable de l'arrêt d'élongation, est... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La particule de reconnaissance du signal (SRP) délivre co-traductionellement les ribosomes synthétisant des protéines secrétées à la membrane du réticulum endoplasmique et arrête l'élongation de la chaîne naissante. En utilisant une approche de cross-linking, nous avons démontré que, durant l'arrêt d'élongation, le domaine Alu de SRP, responsable de l'arrêt d'élongation, est positionné d'une manière stable à proximité du site de liaison des facteurs d'élongation, suggérant un nouveau mécanisme de contrôle de la traduction dans lequel le domaine Alu bloque l'accès des facteurs d'élongation au ribosome. En absence d'arrêt d'élongation, le domaine Alu est déjà à proximité du ribosome, mais dans une position différente. Donc la reconnaissance de la séquence signal influence la position du domaine Alu. Ces approches de cross-linking supportent l'idée que le domaine Alu interagit directement avec le ribosome, probablement par un domaine non défini de SRP9/14 comme suggéré par nos expériences d'interaction in vitro.