Faculté de médecine

Angionèse et thérapie cellulaire par ingénierie tissulaire dans un modèle d'infarctus du myocarde chez le rat

Fan, Hairong ; Krause, Karl-Heinz (Dir.) ; Jaconi, Marisa Elisabetta Elena (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2005 ; Méd. 10444.

Nous avons investigué l'effet néoangiogénique du VEGF et des cellules progénitrices vasculaires (EPC) du sang du cordon ombilical, appliqués par ingénierie tissulaire sur le cœur de rat après infarctus du myocarde. Le VEGF couplé à un gel de fibrine et relâché de manière continue induit essentiellement une augmentation de capillaires dans le ventricule gauche après 4 semaines, sans... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Nous avons investigué l'effet néoangiogénique du VEGF et des cellules progénitrices vasculaires (EPC) du sang du cordon ombilical, appliqués par ingénierie tissulaire sur le cœur de rat après infarctus du myocarde. Le VEGF couplé à un gel de fibrine et relâché de manière continue induit essentiellement une augmentation de capillaires dans le ventricule gauche après 4 semaines, sans produire d'hémangiomes. L'effet est plus prononcé dans les régions ischémiques des cœurs infarcis que dans le myocarde normal. Globalement ce traitement conduit à une amélioration de la fonction cardiaque. Statistiquement cela doit être confirmé en augmentant l'effectif. Ce type d'effet n'est pas retrouvé après implantation de gels de fibrine contenant des EPC car il n'a pas été possible de retrouver les cellules 3 et 8 semaines après transplantation, probablement à cause d'un manque de survie. Le protocole expérimental futur devra viser à identifier les cellules à des temps plus précoces.