Faculté des sciences

Interplay of frustration and geometry in Josephson junction arrays on a dice lattice

Tesei, Mauro ; Martinoli, Piero (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2005 ; 1833.

Cette thèse est dédiée aux effets de compétition entre le champ magnétique appliqué et la géométrie du pavage de réseaux de jonctions Josephson dans le cas particulier d'un pavage T3 ("dice"). Il s'agit en fait de l'étude d'un système modèle dans des conditions réelles. Le comportement des réseaux de jonctions classiques a été étudié en fonction du champ magnétique appliqué,... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cette thèse est dédiée aux effets de compétition entre le champ magnétique appliqué et la géométrie du pavage de réseaux de jonctions Josephson dans le cas particulier d'un pavage T3 ("dice"). Il s'agit en fait de l'étude d'un système modèle dans des conditions réelles. Le comportement des réseaux de jonctions classiques a été étudié en fonction du champ magnétique appliqué, de la température et de la fréquence avec laquelle le système est excité. Les propriétés de transport des réseaux de jonctions Josephson réalisées par effet de proximité sont mises en évidence par des mesures de l'impédance de surface effectuées au moyen d'une technique inductive qui distingue les travaux de recherche menés au sein du groupe. Selon la valeur du champ magnétique appliqué, il sera impossible pour le réseau de jonctions de se placer dans un minimum absolu d'énergie. Le système doit alors trouver un compromis entre les différentes contraintes liées à la fois au champ magnétique appliqué et à la géométrie du réseau. C'est dans une telle situation que le système est dit frustré. Le comportement est radicalement différent selon l'état de frustration, i.e. selon le champ magnétique appliqué. La particularité du pavage T3, composé de losanges orientés selon trois directions différentes, se manifeste lorsque le champ appliqué est tel que chaque losange du réseau est traversé par un demi quantum de flux. Dans ce cas la cohérence de phase, et par conséquent la supraconductivité, dans l'échantillon est presque supprimée et la dissipation est plus importante que pour n'importe quelle autre valeur de champ magnétique. Une comparaison entre cet état dit totalement frustré et un état qui au contraire présente une forte cohérence de phase a permis de révéler une riche variété de phénomènes. Les propriétés liées au modèle de mécanique statistique étudié, le modèle "XY", appliqué à cette géométrie particulière permettent de comprendre une partie seulement des observations. Il a donc été nécessaire d'aller au-delà du système modèle et pour la première fois les effets d'écrantage magnétique provenant du réseau de jonctions ont été pris en compte afin de comprendre le comportement critique. Ces effets magnétiques peuvent même être dominants dans la région critique du modèle statistique et en changer le comportement, comme dans le cas de l'état totalement frustré. Par ailleurs les observations expérimentales montrent à basse température une dynamique similaire pour plusieurs états de frustration et pour différentes géométries du pavage. Ces similitudes reflètent la prédominance de paramètres intrinsèques au type de réseaux de jonctions étudié et à leur procédé de fabrication. Cette thèse répond à plusieurs interrogations surgies à la suite de travaux antérieurs, notamment sur le comportement critique de l'état totalement frustré. A son tour ce travail laisse quelques questions ouvertes concernant les mécanismes qui ont majeure influence sur la dynamique des vortex et plus généralement des défauts topologiques dans les réseaux de jonctions Josephson classiques