Faculté de médecine

Les maladies bulleuses en médecine dentaire : physiopathogénie, diagnostic et prise en charge

Deleurant, Yann-David ; Samson, Jacky (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2005 ; Méd. dent. 640.

Les maladies bulleuses regroupent des affections diverses, de morbidité variable. Les principales maladies bulleuses comportent des lésions buccales qui peuvent précéder les lésions cutanées de plusieurs mois (pemphigus vulgaire…) ou rester confinées à la muqueuse buccale (pemphigoïde cicatricielle…). Dans la cavité buccale, on rencontre rarement des bulles intactes. En général,... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les maladies bulleuses regroupent des affections diverses, de morbidité variable. Les principales maladies bulleuses comportent des lésions buccales qui peuvent précéder les lésions cutanées de plusieurs mois (pemphigus vulgaire…) ou rester confinées à la muqueuse buccale (pemphigoïde cicatricielle…). Dans la cavité buccale, on rencontre rarement des bulles intactes. En général, on observe des ulcérations post-bulleuses et l'examen clinique permet assez souvent de préciser le siège du décollement et la nature de la maladie bulleuse. En quelques années, la biologie moléculaire a permis d'élucider en grande partie la physiopathogénie des maladies bulleuses, laissant entrevoir des traitements mieux ciblés et plus efficaces. Ce travail constitue une mise au point sur les maladies bulleuses car l'expérience montre que leurs manifestations buccales sont souvent ou longtemps méconnues. Cette mise au point a été réalisée dans un esprit didactique et présentée de façon attrayante (Cdrom) afin de sensibiliser un peu plus les étudiants et les confrères.