Faculté des lettres et sciences humaines

Se parler on-line : comment construire un sujet de conversation? : la gestion des topics dans les messageries instantanées

Berger, Evelyne ; Pekarek Doehler, Simona (Dir.)

Mémoire de diplôme universitaire : Université de Neuchâtel, 2005.

Ces dernières années, les technologies de la communication et de l'information se sont considérablement développées. L'émergence d'Internet dans la vie quotidienne et surtout son accessibilité par un large public a donné lieu à de nouvelles façons de communiquer. Aujourd’hui, échanger des SMS ou des emails, discuter dans les chats ou par messages instantanés est devenu aussi courant... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ces dernières années, les technologies de la communication et de l'information se sont considérablement développées. L'émergence d'Internet dans la vie quotidienne et surtout son accessibilité par un large public a donné lieu à de nouvelles façons de communiquer. Aujourd’hui, échanger des SMS ou des emails, discuter dans les chats ou par messages instantanés est devenu aussi courant que de téléphoner. Le support technique nécessaire à ces nouveaux moyens de communication implique que les utilisateurs interagissent à distance et par écrit. On peut alors se demander quelles vont être les retombées de l’aspect écrit des échanges verbaux et de la distance physique entre les interactants sur la communication même. En fait, le cadre spatio-temporel et le dispositif technique imposent des contraintes sur la communication mais offrent également de nouvelles possibilités pour l'interaction. En effet, les internautes exploitent ces caractéristiques techniques dans la construction de l'interaction et plus spécialement dans la construction des sujets de conversation. Ainsi, d’une part, les interactants esquivent le décalage temporel entre la production d’un message et sa réception par des stratégies d’anticipation et de segmentation, ce qui a pour conséquence que la conversation semble « décousue » au niveau de la progression thématique. D’autre part, l'accessibilité visuelle du déroulement de l’interaction (« historique de la conversation ») rend possible le développement de plusieurs sujets conversationnels à la fois, sans perdre le fil de ce qui est dit, ou un retour en arrière pour reprendre quelque chose qui avait été mentionné plus tôt. Ces nouvelles formes d'interaction présentent donc des similitudes avec les interactions en face-à-face dans la mesure où chaque introduction, modification ou abandon d'un topic doit être négocié entre les partenaires de l'interaction. On observe toutefois aussi des différences dans leur déroulement, ce qui est dû au cadre où elles prennent place.