Faculté de médecine

Infections invasives à "Streptococcus pneumoniae" dans la population pédiatrique genevoise de 1989 à 2000

Pinösch, Selina ; Gervaix, Alain (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2005 ; Méd. 10417.

"Streptococcus pneumoniae" est responsable d'infections invasives sévères telles que des méningites, pneumonies ou bactériémies. Nous avons effectué une étude rétrospective des enfants ayant présenté une infection invasive à "S. pneumoniae"à l'Hôpital des enfants de Genève de 1989 à 2000. 105 cas d'infections invasives à "S. pneumoniae" ont été recensés, dont 53 bactériémies,... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    "Streptococcus pneumoniae" est responsable d'infections invasives sévères telles que des méningites, pneumonies ou bactériémies. Nous avons effectué une étude rétrospective des enfants ayant présenté une infection invasive à "S. pneumoniae"à l'Hôpital des enfants de Genève de 1989 à 2000. 105 cas d'infections invasives à "S. pneumoniae" ont été recensés, dont 53 bactériémies, 28 pneumonies et 17 méningites. L'incidence était de 12.9/105/an pour la population pédiatrique et de 48.3/105/an pour les moins de deux ans. La mortalité était de 4.8%, la morbidité de 17.1%. 21% des enfants présentaient un facteur de risque. En moyenne, une bactériémie a engendré un coût direct de 9'925.--, une pneumonie de 14'004.--, et une méningite de 25,639.-- CHF. Les infections invasives à pneumocoque sont un problème de santé non négligeable, surtout chez les petits enfants, et engendrent des coûts importants. Une vaccination généralisée de cette population avec le nouveau vaccin conjugué heptavalent est en train d'être examinée.