Faculté de médecine

Etude des mécanismes impliqués dans la dégradation des composites renforcés à l'aide de fibres de verre

Schütt, Andrea ; Belser, Urs (Dir.) ; Bouillaguet, Serge (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2005 ; Méd. dent. 638.

L'objectif de cette étude était d'étudier la dégradation des propriétés mécaniques de deux composites dentaires renforcés à l'aide de fibres de verre et principalement la détérioration de l'interface fibre-matrice. Des tests de "micro-extrusion" ont été utilisés pour mesurer l'adhérence des fibres à la matrice et des tests de nano-indentation ont été utilisés pour... More

Add to personal list
    Résumé
    L'objectif de cette étude était d'étudier la dégradation des propriétés mécaniques de deux composites dentaires renforcés à l'aide de fibres de verre et principalement la détérioration de l'interface fibre-matrice. Des tests de "micro-extrusion" ont été utilisés pour mesurer l'adhérence des fibres à la matrice et des tests de nano-indentation ont été utilisés pour calculer les modules d'élasticité avant et après vieillissement. Les échantillons ("EverStick", StickTech, et "Vectris Pontic", Ivoclar-Vivadent) ont été stockés à sec, en milieu aqueux (37°C et 100°C) ou soumis à une procédure de vieillissement hydrothermique et mécanique (10⁶ cycles, charge : 49N). Des coupes fines (100 µm) ont ensuite été préparées pour les tests de "micro-extrusion" et de nano-indentation. Les résultats ont montré que la résistance à la flexion des barres "EverStick" et "Vectris Pontic" était significativement réduite après vieillissement (p>0.05). Le stockage dans l'eau ainsi que le vieillissement hydrothermique et mécanique ont entraîné une diminution de l'adhérence des fibres à la matrice ainsi qu'une légère diminution des modules d'élasticité des matrices résineuses. Cette étude démontre que la dégradation des propriétés mécaniques des composites renforcés par des fibres est principalement due à une perte d'adhérence des fibres de renfort à la matrice résineuse.