Faculté de médecine

Le traitement de choc thermique augmente la survie des myoblastes porcins après transplantation autologue dans le muscle squelettique

Yang, Sheng ; Ménétrey, Jacques (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2005 ; Méd. 10436.

La transplantation de myoblastes est une thérapie cellulaire largement étudiée pour son potentiel dans le traitement des lésions musculaires, des défaillances cardiaques et des myopathies héréditaires comme la Dystrophie Musculaire de Duchenne. Actuellement, ces approches sont limitées par une importante mort cellulaire post-injection, ce qui représente un obstacle majeur à surmonter.... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La transplantation de myoblastes est une thérapie cellulaire largement étudiée pour son potentiel dans le traitement des lésions musculaires, des défaillances cardiaques et des myopathies héréditaires comme la Dystrophie Musculaire de Duchenne. Actuellement, ces approches sont limitées par une importante mort cellulaire post-injection, ce qui représente un obstacle majeur à surmonter. Dans cette étude, notre objectif est de tester l'effet de choc thermique sur des myoblastes porcins et de quantifier leur survie ainsi que leur intégration après transplantation autologue dans le muscle squelettique intact. Après incubation des myoblastes à 42°C, on observe une surexpression des protéines de choc thermique (notamment HSP70) sans changer le potentiel myogénique des cellules. La survie des myoblastes est significativement augmentée à cinq jours post injection. Ces résultats soulignent le potentiel de cette technique simple et facilement applicable en clinique afin d'accroître la survie cellulaire post transplantation.