Faculté de médecine

Rôle des PPARs dans la biologie cutanée et leur utilisation dans le traitement du psoriasis

Künzli, Stéphane ; Saurat, Jean Hilaire (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2005 ; Méd. 10426.

Les "Peroxisome profilators activated receptors" (PPARs) appartiennent à la superfamille des récepteurs nucléaires. Il existe 3 isotypes de PPARs: alpha, gamma et beta qui interviennent dans de nombreux processus physiologiques et pathologiques tels que la régulation du métabolisme des lipides, des lipoprotéines, de la différenciation et de la prolifération cellulaire et de la réponse... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les "Peroxisome profilators activated receptors" (PPARs) appartiennent à la superfamille des récepteurs nucléaires. Il existe 3 isotypes de PPARs: alpha, gamma et beta qui interviennent dans de nombreux processus physiologiques et pathologiques tels que la régulation du métabolisme des lipides, des lipoprotéines, de la différenciation et de la prolifération cellulaire et de la réponse inflammatoire. La peau exprime les 3 isotypes de PPARs qui pourraient jouer un rôle crucial dans la physiologie cutanée et la physiopathologie de différentes dermatoses. L'objet de ce travail a pour but de synthétiser les connaissances actuelles de l'activité des PPARs sur la biologie cutanée; d'évaluer dans un modèle animal (mouse tail model) l'activité antipsoriasique de 3 différents ligands des isotypes de PPARs (clofibrate, rosiglitazone et acide tétradécylthioacétique) et d'évaluer l'efficacité clinique de ces ligands dans une pathologie inflammatoire et proliférative de la peau : le psoriasis.