Faculté de médecine

Anomalie de production d'anticorps contre les antigènes pneumococciques polysaccharidiques et protéiques chez les enfants avec infections récidivantes des voies respiratoires inférieures

Rochat, Isabelle ; Siegrist, Claire-Anne (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2005 ; Méd. 10420.

Les infections respiratoires récidivantes (IRR) des nourrissons reflètent un défaut de production d'anticorps contre les polysaccharides (PS) bactériens, dont la maturation est lentement progressive. Dans ce travail, nous avons étudié la maturation des réponses aux antigènes pneumococciques chez 54 enfants référés pour IRR persistant après 24 mois. Malgré une exposition probablement... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les infections respiratoires récidivantes (IRR) des nourrissons reflètent un défaut de production d'anticorps contre les polysaccharides (PS) bactériens, dont la maturation est lentement progressive. Dans ce travail, nous avons étudié la maturation des réponses aux antigènes pneumococciques chez 54 enfants référés pour IRR persistant après 24 mois. Malgré une exposition probablement précoce et répétée aux pneumocoques, les taux d'anticorps contre les PS pneumococciques étaient faibles/absents chez 50%. 16 patients ont été vaccinés par des PS pneumococciques, mais 9 (56%) n'ont pas répondu à cette vaccination. Ce défaut d'immunité ne semble pas spécifique des PS puisque 44% des patients sans réponse aux PS avaient également des taux d'anticorps faibles/absents contre 3 protéines pneumococciques, comparé à <10% des enfants contrôles. Ainsi, les IRR n'induisent pas toujours une production appropriée d'anticorps contre les antigènes bactériens, posant la question de la contribution de ce défaut d'anticorps à la persistance des IRR.