Faculté de médecine

Inflammation aiguë persistante en réponse à l'injection intra-articulaire de Zymosan chez les souris déficientes en leptine ou en son récepteur

Bernotiene, Eiva ; Gabay, Cem (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2005 ; Méd. 10428.

L'arthrite induite par l'antigène (AIA) est moins sévère chez les souris déficientes en leptine (ob/ob). La réaction inflammatoire lors de l'AIA dépend de la réponse immune adaptative, qui est déficiente chez les souris ob/ob. Nous avons investigué le rôle de la leptine dans l'arthrite induite par le Zymosan A (ZIA) qui stimule la réponse immune innée. La réaction inflammatoire... More

Add to personal list
    Résumé
    L'arthrite induite par l'antigène (AIA) est moins sévère chez les souris déficientes en leptine (ob/ob). La réaction inflammatoire lors de l'AIA dépend de la réponse immune adaptative, qui est déficiente chez les souris ob/ob. Nous avons investigué le rôle de la leptine dans l'arthrite induite par le Zymosan A (ZIA) qui stimule la réponse immune innée. La réaction inflammatoire aiguë mesurée par incorporation de Technecium ne met pas en évidence de différence à 6 heures et 24 heures après injection intra-articulaire de Zymosan A. Par contre, l'inflammation persiste à jour 3 chez les souris ob/ob alors que celle-ci montre des signes de résolution chez les souris contrôle. L'examen histologique montre des dégâts articulaires plus sévères chez les souris ob/ob. La réponse inflammatoire systémique (taux circulants d'interleukine 6 et de sérum amyloïde A) est plus prononcée chez les souris ob/ob. En conclusion, la leptine module la réponse inflammatoire au Zymosan A.