Faculté des sciences

Le rôle de l'activité microbienne dans la cimentation précoce des beachrocks (sédiments intertidaux)

Neumeier, Urs ; Davaud, Eric (Dir.) ; Bernier, Paul (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 1998 ; Sc. 2994.

Les beachrocks sont formés en quelques dizaines d'années dans la zone intertidale par la cimentation précoce des sédiments de plage. Pour comprendre les mécanismes responsables de la diagenèse, les ciments ont été étudiés en détail, la composition de l'eau interstitielle a été analysée, et un modèle a été développé pour simuler la formation de beachrock. Celui-ci permet de... Plus

Ajouter à la liste personnelle

Autres fichiers

    Résumé
    Les beachrocks sont formés en quelques dizaines d'années dans la zone intertidale par la cimentation précoce des sédiments de plage. Pour comprendre les mécanismes responsables de la diagenèse, les ciments ont été étudiés en détail, la composition de l'eau interstitielle a été analysée, et un modèle a été développé pour simuler la formation de beachrock. Celui-ci permet de reproduire en laboratoire les conditions prévalant dans la zone intertidale, et de différencier les produits résultant des processus biologiques et physico-chimiques. Les résultats confirment l'importance de l'activité microbienne lors de la formation des beachrocks. Le premier ciment micritique, qui semble contrôler la cimentation et produire la consolidation initiale, est produit sous une forte influence microbienne dans ou à proximité d'un biofilm recouvrant la surface des grains. La présence de ce ciment micritique est nécessaire pour le développement du ciment prismatique subséquent, qui résulte d'une précipitation principalement abiotique lors d'une circulation des fluides plus élevée.