Faculté de médecine

Carcinomes à point de départ indéterminé : analyse d'une cohorte rétrospective genevoise

Rosset, Laurent ; Sappino, André Pascal (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2004 ; Méd. 10364.

Deux à 10% des patients souffrant de maladies tumorales se présentent avec une ou plusieurs métastases d'un carcinome à point de départ indéterminé (carcinoma of unknown primary CUP). Pour tenter de formaliser des recommandations diagnostiques, une analyse rétrospective des CUPs pris en charge aux HUG de 1980 à 1995 a été réalisée. Sur 119 patients, soit 5.5% des motifs de première... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Deux à 10% des patients souffrant de maladies tumorales se présentent avec une ou plusieurs métastases d'un carcinome à point de départ indéterminé (carcinoma of unknown primary CUP). Pour tenter de formaliser des recommandations diagnostiques, une analyse rétrospective des CUPs pris en charge aux HUG de 1980 à 1995 a été réalisée. Sur 119 patients, soit 5.5% des motifs de première consultation oncologique, le site primaire a été déterminé lors de l'évaluation clinique dans 64 cas (53%) et dans 14 cas (16%) à l'autopsie. La majorité s'est avéré être des néoplasies bronchiques et pancréatiques. La scanographie a été l'examen déterminant pour 41 patients. Ces données sont en accord avec la littérature. L'origine bronchique ou pancréatique des tumeurs primaires ainsi identifiées n'apparaît cependant pas avoir d'impact thérapeutique significatif. L'imagerie radiologique et la caractérisation immunohistochimique du tissu tumoral jouent actuellement un rôle prépondérant dans l'établissement du diagnostic.