Faculté des sciences sociales et politiques

Des théories implicites de l'homme : comparer l'être humain et l'animal dans des contextes intra- et inter-espèces

Ricciardi Joos, Paola ; XXX, xxx (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Lausanne, 2004.

Les travaux de Deconchy sur le patrimoine comportemental commun à l’homme et à l’animal, et les travaux de Poeschl sur la représentation de l’intelligence humaine et animale, ont relevé qu’une comparaison entre espèces s’accompagne d’une différenciation interespèce. A la suite de ces travaux, cette thèse se propose de tester qu’une comparaison entre espèces s’accompagne... More

Add to personal list
    Résumé
    Les travaux de Deconchy sur le patrimoine comportemental commun à l’homme et à l’animal, et les travaux de Poeschl sur la représentation de l’intelligence humaine et animale, ont relevé qu’une comparaison entre espèces s’accompagne d’une différenciation interespèce. A la suite de ces travaux, cette thèse se propose de tester qu’une comparaison entre espèces s’accompagne non seulement d’une différenciation interespèce, mais aussi parallèlement: 1) en ce qui concerne une espèce animale, d’une assimilation intraespèce, suivant ainsi le principe du métacontraste tel que défini dans la théorie de l’autocatégorisation, et ; 2) en ce qui concerne l’espèce humaine, d’une différenciation intraespèce, suivant ainsi le modèle de la covariation (formalisé pour les besoins de l’étude). Si le principe du métacontraste et le modèle de la covariation, ont, à ce jour, été testés principalement aux niveaux «subordonné» et «intermédiaire» d’abstraction, cette thèse traite donc de ces deux mêmes processus mais aux niveaux «subordonné» et «supraordonné» d’abstraction.