Faculté de médecine

La cholangiopancréatographie par IRM : résultats cliniques à l'Hôpital cantonal universitaire de Genève

Toman Charbonnet, Jaroslava ; Becker, Christoph D. (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2003 ; Méd. 10330.

Le but de cette étude fut d'analyser la performance de la cholangiopancréatographie par IRM (CP-IRM) en apnée dans le diagnostic des maladies biliaires en routine clinique. De novembre 1997 à octobre 2002, 378 patients consécutifs ont bénéficié d'une CP-IRM avec la séquence "EXPRESS", avec séquences IRM complémentaires si nécessaire. Les examens de référence furent les... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le but de cette étude fut d'analyser la performance de la cholangiopancréatographie par IRM (CP-IRM) en apnée dans le diagnostic des maladies biliaires en routine clinique. De novembre 1997 à octobre 2002, 378 patients consécutifs ont bénéficié d'une CP-IRM avec la séquence "EXPRESS", avec séquences IRM complémentaires si nécessaire. Les examens de référence furent les cholangiographies endoscopiques rétrogrades (CPRE), percutanées, peropératoires et échoendoscopiques. A défaut, une confrontation à un suivi clinique et biologique négatif à 6 mois a été considéré comme une preuve d'absence de pathologie. La sensibilité et la spécificité de la CP-IRM étaient de 87 et 99% pour la détection des cholédocholithiases, et de 98% pour les sténoses biliaires. La CP-IRM est devenu l'examen non-invasif le plus performant, en comparaison avec les résultats publiés dans la littérature, pour la détection des sténoses et calculs biliaires. La CPRE est réservée pour les patients devant bénéficier d'un geste thérapeutique.