Faculté des sciences

Modulation et mécanismes régulateurs du récepteur [mu]-opioïde, des voies de signalisation associées et des neurofilaments dans l'addiction aux opiacés

Ferrer Alcón, Marcelino ; Guimón, José (Dir.) ; Garcia-Sevilla, Jésus A. (Codir.) ; Edelstein, Stuart J. (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2002 ; Sc. 3322.

L'exposition répétée aux opiacés produit des changements des fonctions cérébrales qui peuvent durer un certain temps après l'interruption de l'administration chronique de la drogue. Dans le cortex préfrontal des cerveaux des sujets addicts aux opiacés qui se trouvent dans un état de tolérance/dépendance, le récepteur [mu] ainsi que les protéines régulatrices GRK2/6 et β-arrestine2... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L'exposition répétée aux opiacés produit des changements des fonctions cérébrales qui peuvent durer un certain temps après l'interruption de l'administration chronique de la drogue. Dans le cortex préfrontal des cerveaux des sujets addicts aux opiacés qui se trouvent dans un état de tolérance/dépendance, le récepteur [mu] ainsi que les protéines régulatrices GRK2/6 et β-arrestine2 sont diminués. La densité de PKA et de CREB n'est pas modifiée dans le même groupe de sujets. Par contre, l'immunoréactivité des ERK1/2 est diminuée chez ces sujets, ainsi que les niveaux du complexe p35/cdk5, dont l'implication est pour la première fois démontrée dans le processus d'addiction aux opiacés. Chez ces mêmes sujets, il existe une diminution des formes non-phosphorylées des neurofilaments accompagnée d'une hyperphosphorylation de ces protéines. Les résultats présentés dans ce travail de thèse indiquent que les opiacés peuvent induire des adaptations et des modifications neuronales importantes dans le cerveau humain.