Faculté de médecine

Etude de la couverture vaccinale des enfants nés prématurément dans le canton de Genève et de ses déterminants

Niksic-Stuber, Viviane ; Siegrist, Claire-Anne (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2002 ; Méd. 10295.

Ce travail décrit la couverture vaccinale de 501 enfants nés prématurément ([plus petit ou égal à] 34 sem) entre 1995 et 1998, comparée à celle de 11'004 enfants contrôles nés à terme dans le Canton de Genève. Il met en évidence un taux de vaccination extrêmement faible (6%) pour les 101/501 prématurés encore hospitalisés en Néonatologie à l'âge de 8 semaines, 73/101 ne... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail décrit la couverture vaccinale de 501 enfants nés prématurément ([plus petit ou égal à] 34 sem) entre 1995 et 1998, comparée à celle de 11'004 enfants contrôles nés à terme dans le Canton de Genève. Il met en évidence un taux de vaccination extrêmement faible (6%) pour les 101/501 prématurés encore hospitalisés en Néonatologie à l'âge de 8 semaines, 73/101 ne présentant pourtant aucune contre-indication vaccinale. Le retard d'administration du premier vaccin, également observé pour les prématurés vaccinés en pratique ambulatoire, est significativement dépendant de l'âge gestationnel et du poids de naissance. Ce retard de vaccination se poursuit tout au long de la première année, les 3 vaccinations étant effectuées à un âge moyen de 109, 171 et 238 jours, les enfants à terme étant vaccinés à 85, 143 et 208 jours, respectivement (p=0.001 pour chaque dose). Ces données ont permis d'identifier les mesures nécessaires pour améliorer la protection vaccinale des prématurés.