Faculté des lettres

Lecture pragmatique des morphèmes temporels du swahili

Iraki Kang'ethe, Frederick ; Moeschler, Jacques (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2003 ; L. 542.

Cette thèse se propose de décrire les morphèmes temporels du swahili dans le cadre de la théorie de la pertinence. Le cadre soutient l'idée que les temps verbaux sont linguistiquement sous-déterminés, d'où l'importance du contexte pour les interpréter pleinement. Le travail propose, en outre, un autre cadre, notamment le Modèle de Conflit (MC), pour essayer d'expliquer le choix des... More

Add to personal list
    Résumé
    Cette thèse se propose de décrire les morphèmes temporels du swahili dans le cadre de la théorie de la pertinence. Le cadre soutient l'idée que les temps verbaux sont linguistiquement sous-déterminés, d'où l'importance du contexte pour les interpréter pleinement. Le travail propose, en outre, un autre cadre, notamment le Modèle de Conflit (MC), pour essayer d'expliquer le choix des temps verbaux en swahili de la part du locuteur. Selon le modèle, le locuteur, pour décrire un événement ou un état, sélectionne cognitivement le temps verbal qui décrit le mieux la représentation mentale qu'il désire évoquer chez son interlocuteur. Ainsi, les temps verbaux sont en conflit dans l'esprit du locuteur dans la description des éventualités (événements et états). Bref, l'intention du locuteur et son attitude envers l'éventualité participent dans le choix du temps verbal.