Faculté de médecine

Facteurs prédictifs d'une intolérance au glucose après un diabète gestationnel

Guillermin-Spahr, Marie-Luce ; Golay, Alain (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2004 ; Méd. 10396.

Les critères permettant de prédire la persistance d'une IG après un diabète gestationnel sont insuffisants. Nous avons analysé les caractéristiques ante- et post partum (PP) de 239 femmes avec diabète gestationnel. Les résultats de l'hyperglycémie provoquée (HGPO) 6 semaines post partum étaient: 51% normal; 15% IG; 11% diabète vrai; et 23% IG non diagnostique. Des 42 femmes... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les critères permettant de prédire la persistance d'une IG après un diabète gestationnel sont insuffisants. Nous avons analysé les caractéristiques ante- et post partum (PP) de 239 femmes avec diabète gestationnel. Les résultats de l'hyperglycémie provoquée (HGPO) 6 semaines post partum étaient: 51% normal; 15% IG; 11% diabète vrai; et 23% IG non diagnostique. Des 42 femmes diagnostiquées précocement (< 24ème semaine), 23% avaient un test normal, et 40% avaient un diabète persistant. Les facteurs prédictifs d'un diabète dans le post partum étaient: i) un diagnostic de diabète gestationnel posé précocement; ii) à la première consultation anténatale, une glycémie 1 heure post prandiale > 7.8 mmo1/1 ou > 12 mmo1/1 lors du test HGPO; iii) ainsi qu'un BMI < 27kg/m2 à cette même consultation. Ainsi, les femmes à risque de garder une IG ou un diabète dans le post partum sont identifiables sur la base d'informations obtenues ante partum.