Faculté de médecine

Genre et douleur : influence du cycle menstruel sur le seuil expérimental d'apparition de la douleur

Besson, Marie ; Dayer, Pierre (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève : 2004 ; Méd. 10390.

Une des explications à la différence d'expérience de la douleur liée au genre pourrait être les variations hormonales du cycle menstruel. Nous avons testé le seuil de la douleur chez des femmes avec (n=13) et sans contraception (n=10) en réponse à un stimulus électrique, thermique, mécanique durant un cycle entier. Lorsqu'on utilise une stimulation électrique (réflexe RIII), on... More

Add to personal list
    Résumé
    Une des explications à la différence d'expérience de la douleur liée au genre pourrait être les variations hormonales du cycle menstruel. Nous avons testé le seuil de la douleur chez des femmes avec (n=13) et sans contraception (n=10) en réponse à un stimulus électrique, thermique, mécanique durant un cycle entier. Lorsqu'on utilise une stimulation électrique (réflexe RIII), on observe une tendance à des seuils moyens d'apparition de la douleur plus bas, quelle que soit la phase chez les sujets sans contraception. Lors de l'ovulation cette différence est significative (p=0,04). On n'observe pas cette différence de seuil avec les autres modalités de stimulation. La suppression des variations hormonales par la contraception semble rendre moins sensible à une stimulation électrique. Le mécanisme de l'influence du cycle menstruel est probablement multifactoriel, somme d'interactions biologiques et de facteurs psychologiques. Sa description requiert une étude de puissance statistique supérieure, comportant les diverses modalités de stimulation.