Travail social

L’éducation à l’écocitoyenneté : défis et réflexions pour le travailleur social

Mettraux, Diane ; Solioz, Emmanuel (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2020.

Ce travail de recherche vise à éclairer l’éducation à l’écocitoyenneté des adolescents en foyer par les professionnels de l’éducation sociale. Il est composé de deux axes principaux, à savoir le développement du cadre théorique et la recherche empirique. La première thématique développée dans le cadre conceptuel se rapporte à l’écologie. Y est développée l’émergence... More

Add to personal list
    Résumé
    Ce travail de recherche vise à éclairer l’éducation à l’écocitoyenneté des adolescents en foyer par les professionnels de l’éducation sociale. Il est composé de deux axes principaux, à savoir le développement du cadre théorique et la recherche empirique. La première thématique développée dans le cadre conceptuel se rapporte à l’écologie. Y est développée l’émergence de la conscience écologique au niveau mondial, national et individuel. La seconde thématique approfondie traite de la pratique des travailleurs sociaux dans les institutions accueillant des adolescents ainsi que le cadre du travail social, notamment pour les éducateurs spécialisés. La troisième thématique évoquée explique le lien entre le travail social et l’écologie tout en effectuant une comparaison entre les deux sujets. De ces approfondissements, la question de recherche a été ciblée. Cette dernière a été formulée de la manière suivante : « De quelles manières les éducateurs sociaux insèrent-ils l’éducation à l’écocitoyenneté dans leur accompagnement éducatif ? » Pour répondre à la question de recherche, des hypothèses ont ensuite été énoncées et une grille de questions a été construite afin de cadrer la suite de ce travail de recherche lors des interviews. La partie empirique donne la parole à cinq professionnels de l’éducation sociale, qui se positionnent concrètement sur la thématique écologique dans l’accompagnement avec leurs bénéficiaires adolescents. Ces informations sont d’abord rapportées puis analysées. Les principales découvertes sont que : 1) Les projets et activités formelles sur le thème de l’écologie ne sont que très peu utilisés pour sensibiliser les jeunes aux problématiques environnementales. 2) La majeure partie de l’éducation à l’écocitoyenneté des jeunes se fait durant le quotidien lorsque le moment et le lieu conviennent le mieux. 3) Certains projets déjà existants pourraient être détournés afin d’être insérés dans la thématique écologique. 4) Les institutions sont à leur début quant à la sensibilisation des jeunes qu’elles accompagnent. Cependant, de nombreux projets sont en train de voir le jour. En conclusion de ce travail de recherche sont présentés les bilans méthodologiques et personnels de l’auteur quant au processus d’apprentissage effectué. Des pistes d’actions concrètes sont également développées.