Travail social

Les enjeux de la collaboration entre parents et professionnel-le-s lors du placement de jeunes en institutions spécialisées

Marchal, Noémie ; Antonin-Tattini, Véronique (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2020.

Ce travail, réalisé dans le cadre de l’obtention du diplôme de Bachelor of Arts in Travail Social, orientation éducation sociale, vise à identifier les enjeux et modalités de la collaboration, soit la façon dont les éducateurs et éducatrices travaillent avec les parents. La manière dont ils et elles peuvent les soutenir lors du placement de leur enfant en institution spécialisée est... More

Add to personal list
    Résumé
    Ce travail, réalisé dans le cadre de l’obtention du diplôme de Bachelor of Arts in Travail Social, orientation éducation sociale, vise à identifier les enjeux et modalités de la collaboration, soit la façon dont les éducateurs et éducatrices travaillent avec les parents. La manière dont ils et elles peuvent les soutenir lors du placement de leur enfant en institution spécialisée est également abordée. Pour répondre à cette recherche, j’ai mené différents entretiens auprès de professionnel-le-s travaillant dans une institution qui prend en charge des enfants âgés de 6 à 13 ans. Ces derniers rencontrent diverses problématiques, principalement scolaires, aussi sociales et/ou comportementales. Ils sont pris en charge dans des classes spécialisées. De plus, différents groupes éducatifs accueillent les enfants, soit en internat, soit en externat. S’il s’agit d’un placement en externat, les enfants sont pris en charge par l’institut sur le temps de midi, et ils rentrent chez eux le soir. Dans le cas d’un placement en internat, les enfants vivent généralement toute la semaine au sein de l’institution. Néanmoins, il arrive que certains d’entre eux passent quelques nuits chez eux durant la semaine. D’un point de vue plus concret, j’ai choisi les entretiens semi-directifs comme technique de récoltes des données. En effet, ces derniers apportent beaucoup de précisions et de profondeur dans la parole des éducateurs et éducatrices interrogées. Finalement, j’ai choisi d’interviewer quatre éducateurs et éducatrices travaillant au sein de cette institution. Pour des raisons de confidentialité, aucune donnée concernant ces personnes ne sera dévoilée. Les résultats démontrent que chaque professionnel-le interrogé-e possède sa propre vision de la collaboration, bien que certains principes se rejoignent. Les éducateurs et éducatrices ont des manières différentes d’entretenir le lien avec les parents ainsi que de gérer la collaboration. Cependant, ils et elles s’accordent tous et toutes à dire qu’une adaptation de la collaboration est primordiale, chaque famille étant différente. Dans le cas de collaborations difficiles, quelques pistes d’action sont présentées. En ce qui concerne le soutien à la parentalité, toutes les personnes que j’ai interrogées ont déjà soutenu les parents, d’une façon ou d’une autre. Parfois, ce soutien a lieu lors de moments informels. Dans d’autres situations, les professionnel-le-s prennent de leur temps pour écouter les parents, échanger avec eux, ainsi que leur donner quelques conseils. Cependant, les éducateurs et les éducatrices veillent à leurs propres limites au sein de la relation. Finalement, cette recherche se termine par quelques pistes d’action qui pourraient être mises en place dans la collaboration quotidienne, entre les parents et l’équipe éducative.