Travail social

La définition de l'intégration : vision des Portugais de Genève sur leur intégration

Martins Da Ressurreção, Leticia ; Solioz, Emmanuel (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2020.

Ce travail tente de définir la vision que les Portugais vivant à Genève ont de leur propre intégration. L’accent est mis sur la conception personnelle des personnes directement concernées. Dans la première partie de ce travail, un cadre théorique en trois parties est présenté. Dans un premier temps, les stratégies d’adaptation sont définies afin de comprendre les différentes... Mehr

Zum persönliche Liste hinzufügen
    Résumé
    Ce travail tente de définir la vision que les Portugais vivant à Genève ont de leur propre intégration. L’accent est mis sur la conception personnelle des personnes directement concernées. Dans la première partie de ce travail, un cadre théorique en trois parties est présenté. Dans un premier temps, les stratégies d’adaptation sont définies afin de comprendre les différentes réactions auxquelles les personnes issues de l’immigration peuvent être confrontées. Dans un deuxième temps, le contexte historique de l’immigration portugaise en Suisse est exposé et nous permet de comprendre le contexte économique, social et culturel qui a accompagné les Portugais avant et après leur immigration. Finalement, la politique migratoire et d’intégration en Suisse est détaillée. Cette dernière permet de définir les facteurs légaux déterminant l’intégration des personnes étrangères en Suisse. Pour répondre à la question de recherche, six personnes issues de la communauté portugaise à Genève ont été interrogées. Six profils représentant trois générations ont participé à des entretiens visant à définir leur vision sur trois facteurs définis comme hypothétiquement acteurs dans leur intégration. Ces derniers étaient : le respect des traditions et la participation aux événements culturels suisses, les relations interpersonnelles en dehors de la communauté portugaise et l’importance du travail. Il est ressorti de ces entretiens que les différentes générations n’avaient pas la même appréhension de leur intégration. Cependant, ils s’accordent sur l’importance des éléments suivants dans la définition de cette dernière : le nombre d’années passées en Suisse, la participation à la vie sociale et culturelle, le sentiment de bien-être et d’identification.