Travail social

La médiation numérique : "Rôle et plus-value dans un processus éducatif" : atelier "Pocket film" au bénéfice des personnes

Keim, Sébastien ; Délez, Marie-Luce (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2020.

Résumé Introduction Ce travail prend naissance dans la volonté d′améliorer le bien-être des personnes dans des situations d′accompagnement en proposant l′utilisation des nouveaux outils numériques. Sur la base d′expériences en médiation numériques en collaboration avec Urban Prod à Marseille, l′idée est venue de créer un outil afin d′améliorer les conditions... More

Add to personal list
    Résumé
    Résumé Introduction Ce travail prend naissance dans la volonté d′améliorer le bien-être des personnes dans des situations d′accompagnement en proposant l′utilisation des nouveaux outils numériques. Sur la base d′expériences en médiation numériques en collaboration avec Urban Prod à Marseille, l′idée est venue de créer un outil afin d′améliorer les conditions d′accompagnement des personnes et ainsi évaluer le rôle et la plus-value de cet outil. Objectif Le but visé par ce travail est d′évaluer la potentialité d′un nouvel outil numérique (pocket film) dans l′accompagnement des personnes plus précisément en matière d′estime de soi. L′estime de soi se retrouve dans quatre dimensions que sont l′image, le message, le pouvoir d′agir et la relation. Méthodologie Afin de construire un outil adapté, un travail de recherche approfondi a été effectué notamment sur l′estime de soi, l′addiction, la médiation numérique, le numérique et le développement du pouvoir d′agir. Ainsi, un outil sous forme d′atelier a pu être pensé, construit, mis en œuvre au travers de trois sous-ateliers. Le premier est en lien avec un travail sur l′image de soi. Le deuxième est en lien avec un travail de création et de définition d′un objectif pour le pocket film. Et, le dernier concerne la présentation du pocket film. Données des ateliers Les deux ateliers mis en place ont permis d′observer le rôle central de l′estime de soi et de l′image que les autres ont de notre image et les émotions que cela génère chez les participant·e·s. Les données des ateliers ont montré un glissement de l′objectif principal (évaluation de l′impact sur l′estime de soi) vers l′identification, la conscientisation et la production d′un pocket film contenant un message qui a du sens pour les participant·e·s et qui permet l′amélioration de la capacité d′agir sur une situation importante pour les participant·e·s. Ces changements ont permis de donner du sens à l′outil dans le cadre d′un accompagnement. Enfin, il a pu être observé l′importance de la posture et de l′adaptabilité de l′animateur ou de l′animatrice et des outils d′animation employés. Conclusion Si l′évaluation de l′estime par ce nouvel outil semble impossible, il démontre un fort potentiel afin de travailler au renforcement de l′estime de soi dont l′amélioration du niveau de reconnaissance que l′on donne à ses capacités et ses compétences. L′outil a aussi démontré que la définition d′un objectif individualisé permet de travailler sur le sentiment d′impuissance et ainsi améliorer la capacité d′agir des personnes sur ce qui est important pour elles. Enfin, les participant·e·s non seulement s′approprient et individualisent l′outil mais aussi se rendent acteur de leurs propres situations.