Offre hybride : rendre les ressources numériques visibles dans les espaces physiques des bibliothèques: étude et développement de dispositifs passerelles

Courtin, Amélie ; Pasche, Lucinda ; Swali, Samia ; Epron, Benoît (dir.)

(Travail de recherche réalisé dans le cadre du Master of Science HES-SO en Sciences de l'information à la Haute école de gestion de Genève (HEG-GE), Filière Information documentaire, 2020)

Les bibliothèques font face aujourd’hui à une crise de légitimité et de positionnement. Cette remise en question vient notamment du développement grandissant du numérique et de la difficulté des bibliothèques à évoluer avec cette nouvelle dimension (Carbone 2017). Nous faisons alors face au paradoxe suivant : la part des ressources numériques au sein des collections augmente, mais... More

Add to personal list
    Résumé
    Les bibliothèques font face aujourd’hui à une crise de légitimité et de positionnement. Cette remise en question vient notamment du développement grandissant du numérique et de la difficulté des bibliothèques à évoluer avec cette nouvelle dimension (Carbone 2017). Nous faisons alors face au paradoxe suivant : la part des ressources numériques au sein des collections augmente, mais les prêts de ces ressources restent faibles et concernent très peu d’usagers en Suisse. Ceci s’explique notamment par le caractère immatériel des ressources numériques : tout un pan de la collection est imperceptible pour les usagers qui déambulent dans la bibliothèque, devenue hybride. En gardant à l’esprit ces enjeux liés à l’avenir des bibliothèques à l’ère du numérique, ce projet cherche à répondre à la question suivante : « Comment rendre visibles les ressources numériques dans l’espace physique de la bibliothèque ? ». A cette fin, il poursuit deux objectifs : l’analyse critique d’une sélection de dispositifs passerelles en bibliothèque et l’élaboration d’une preuve de concept innovante d’un tel dispositif. L’analyse des dispositifs passerelles montre qu’ils sont peu à répondre à nos attentes concernant la découvrabilité des ressources numériques en bibliothèque, élaborées sous formes de critères dans ce travail, à savoir : La superposition de la collection numérique sur la collection physique ; La possibilité de découvrir la collection et les documents de thèmes connexes ; L’offre d’une visualisation et un accès au document ; La préexistence des ressources numériques dans l’espace afin de faciliter leur découverte inopinée par l’usager ; Une intégration fluide du dispositif dans le parcours usager ; La préservation des habitudes spontanées d’interaction. A partir de ce constat, nous formulons des recommandations sur le type de dispositif à implémenter en bibliothèque afin de favoriser la découvrabilité des ressources numériques. Nous présentons enfin la preuve de concept d’un dispositif idéal et innovant respectant ces recommandations, sous la forme d’un parcours usager. Notre dispositif s’inspire de la technologie de réalité augmentée spatiale créée par la startup française HoloLamp. En imaginant un dispositif qui serait déployé au sein de l’espace physique des bibliothèques, nous souhaitons proposer une expérience originale aux usagers afin qu’ils continuent à fréquenter ces institutions ou qu’ils commencent à s’y rendre. Nous espérons ainsi participer aux initiatives visant à redonner de la valeur aux bibliothèques.