Le « Facile à lire » dans les bibliothèques de lecture publique de Suisse romande : quelles offres en termes de collections, d’espaces et d’activités de médiation ?

Etique, Michela ; Dubosson, Françoise (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2019.

Le « Facile à lire » (ou FAL) est un concept élaboré dans l’objectif de permettre l’accès à la lecture aux personnes qui sont éloignées de cette pratique. Il a d’abord été pensé pour les personnes ayant un handicap, physique ou cognitif, mais il peut s’étendre à bien d’autres publics qui ne pratiquent pas ou peu la lecture. La section romande de la Fondation Bibliomedia... More

Add to personal list
    Résumé
    Le « Facile à lire » (ou FAL) est un concept élaboré dans l’objectif de permettre l’accès à la lecture aux personnes qui sont éloignées de cette pratique. Il a d’abord été pensé pour les personnes ayant un handicap, physique ou cognitif, mais il peut s’étendre à bien d’autres publics qui ne pratiquent pas ou peu la lecture. La section romande de la Fondation Bibliomedia est en train de se doter d’un fonds de documents FAL à prêter aux bibliothèques qui souhaitent proposer une offre de ce type. Le but de ce travail de Bachelor est tout d’abord de réaliser un état de l’art des offres en matière de médias, d’espaces et d’activités de médiation « Facile à lire » dans les bibliothèques de lecture publique de Suisse romande, pour que Bibliomedia ait une idée de la situation et puisse ainsi soutenir et conseiller au mieux les bibliothèques intéressées. Un questionnaire, combiné avec des entretiens semi-directifs, ont permis de dresser un tableau clair (bien que non exhaustif) de la situation. Les résultats montrent que les bibliothèques qui appliquent ce concept sont peu nombreuses et qu’un certain flou lié à l’assimilation du FAL à des livres pour un public jeunesse et à des méthodes de français entoure la compréhension du « Facile à lire ». Au total, une dizaine de bibliothèques ont rassemblé une collection de médias « Facile à lire », quatre bibliothèques (à Bienne, à Sierre, à Tavannes et à Vevey) ont un espace consacré à ces documents, et une seulement (à Bienne) réalise des activités de médiation en relation avec le « Facile à lire » comme on l’entend dans ce travail. Le deuxième objectif de ce travail est de proposer un guide pratique à l’usage des bibliothèques qui souhaitent initier ou développer une offre « Facile à lire ». Le but de ce document est d’éliminer les difficultés qui empêchent les bibliothèques de développer le FAL. Le guide pratique explique en quoi consiste le « Facile à lire » et dispense des conseils pour appliquer cette démarche : rassembler un fonds varié, dont les documents feront l’objet d’une rotation fréquente, présenter ces documents dans un espace attractif (facilement accessible et déplaçable, proche de l’accueil, bien visible à travers de couleurs vives…), développer des partenariats avec des institutions proches des publics visés. Ceci est fondamental pour mieux connaître ces derniers et pour permettre la réussite de la démarche. Le guide contient également une liste de collections de documents FAL, des photographies d’espaces, ainsi qu’une section FAQ1 et une bibliographie pour les bibliothécaires qui souhaitent aller plus loin dans l’étude de la démarche.