Travail social

Vieillir à la maison, la parole aux aînés de Delémont

Kohler, Audrey ; Moroni, Isabelle (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2013.

Aujourd'hui, les sociétés doivent prendre en compte les particularités liées au grand âge car la moyenne d'âge de la population ne cesse d'augmenter. Cette augmentation de l'espérance de vie est souvent accompagnée par de nombreux stéréotypes. En effet, il n'est pas rare d'entendre parler de la vieillesse comme un fardeau, un déclin et celle-ci est plutôt associée à une mauvaise... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Aujourd'hui, les sociétés doivent prendre en compte les particularités liées au grand âge car la moyenne d'âge de la population ne cesse d'augmenter. Cette augmentation de l'espérance de vie est souvent accompagnée par de nombreux stéréotypes. En effet, il n'est pas rare d'entendre parler de la vieillesse comme un fardeau, un déclin et celle-ci est plutôt associée à une mauvaise image et des coûts importants. Il est vrai que la période de la vieillesse et de la fin de vie est longue et que le degré d'autonomie préservée varie selon les individus. L'avancée en âge de la population génère de nouvelles dynamiques de vie sociale, de développements en termes d'immobilier, de mobilité, de prise en charge multiples. Pourtant, la volonté de la plupart des personnes âgées est de vieillir à domicile. Alors, est-ce possible ? Jusqu'à quel âge peut-on vivre à domicile ? A quel prix ? A quoi ressemble le quotidien d'une personne âgée seule vivant à domicile ? Peut-elle exercer des loisirs de manière simple et accessible ? Rencontre-t-elle des problèmes liés à la mobilité ? Quelles solutions pour y répondre ? Les personnes vivant à domicile, sont-elles toutes heureuses, en bonne santé physique et mentale ? La première partie du travail est basé sur des éléments théoriques facilitant la compréhension de la problématique, aux différents concepts basés sur la vie à domicile. Suite à cela, viennent alimenter en deuxième partie, les propos des personnes âgées eux-mêmes liés à la perception de leur vécu, de leur propre vie à domicile. Elle permet de saisir ce que représente le quotidien des personnes âgées vivant seules en déterminant leurs différents modes de fonctions et de vieillissements. Pour conclure, certaines pistes d'actions sont évoquées, ce qui permet de regarder plus loin et de poursuivre la réflexion.