Postures et gestes de l’enseignant pour soutenir la communication et la collaboration des élèves : le cas de la création d’un livre en classe

Bürki, Marion ; Riat, Christine (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique BEJUNE, 2018.

Le programme scolaire à enseigner au niveau primaire requiert des entrées disciplinaires déjà présentes depuis longtemps. Cependant, dès l’année 2010, une nouvelle articulation vient s’ajouter au Plan d’études romand : les capacités transversales. Cette nouvelle notion s’inscrit dans une visée de projet global de formation de l’élève. Qu’elles soient de l’ordre social,... More

Add to personal list
    Résumé
    Le programme scolaire à enseigner au niveau primaire requiert des entrées disciplinaires déjà présentes depuis longtemps. Cependant, dès l’année 2010, une nouvelle articulation vient s’ajouter au Plan d’études romand : les capacités transversales. Cette nouvelle notion s’inscrit dans une visée de projet global de formation de l’élève. Qu’elles soient de l’ordre social, comme la communication, la collaboration et la pensée créatrice, ou d’ordre plus individuel (stratégies d’apprentissage, démarche réflexive), les capacités transversales constituent des apprentissages nécessaires à la construction de l’identité de l’élève. Nous remarquerons également qu’elles peuvent contribuer à la construction d’un climat de classe positif, élément essentiel afin de favoriser les résultats scolaires des enfants. D’autre part, nous nous questionnerons sur l’existence de ces capacités dans les anciens plans d’études. À travers un projet réalisé par une enseignante primaire, nous chercherons à identifier, grâce à l’analyse vidéo et à un entretien avec une enseignante, des postures et des gestes professionnels pouvant être mis en place par les enseignants dans leur classe, afin de favoriser et de mobiliser les capacités transversales.