Etat des connaissances de l'orthorexie : quels sont les traitements proposés et le rôle du diététicien dans la prise en charge ? : travail de Bachelor

Aeschlimann, Fanny ; Osman, Intisar ; Robert Cornide, Aline (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de santé Genève, 2019.

Introduction : L’orthorexie (orthorexia nervosa = ON) est un terme inventé par le Dr. Steven Bratman en 1996 et désigne une préoccupation excessive pour l’alimentation saine. Le sujet est en pleine recherche : il n’existe pas encore de définition universelle, ni de diagnostic. Bien que la littérature détaille peu la prise en charge de l’ON, le diététicien1 y joue un rôle... More

Add to personal list
    Résumé
    Introduction : L’orthorexie (orthorexia nervosa = ON) est un terme inventé par le Dr. Steven Bratman en 1996 et désigne une préoccupation excessive pour l’alimentation saine. Le sujet est en pleine recherche : il n’existe pas encore de définition universelle, ni de diagnostic. Bien que la littérature détaille peu la prise en charge de l’ON, le diététicien1 y joue un rôle significatif. But : Le but de ce Travail de Bachelor est d’exposer les connaissances actuelles de l’ON pour déboucher sur des propositions de prises en charge diététique. Méthode : Une revue de littérature narrative, des interviews auprès de diététiciennes et des recherches de la littérature grise permettent de recenser les connaissances actuelles de l’ON et d’élaborer des perspectives de prise en charge. Résultats : La multidisciplinarité, l’attitude professionnelle adéquate spécifique à l’ON et la Thérapie cognitivo-comportementale sont les pistes de prise en charge les plus souvent mentionnées par les différentes sources. Conclusion : Le diététicien possède de nombreuses compétences utiles au suivi d’un patient orthorexique. Des formations complémentaires pourrait cependant lui permettre de se perfectionner. Un consensus sur la définition et le diagnostic est nécessaire pour que l’ON soit reconnue comme une réelle problématique auprès des professionnels et des patients. Dans l’attente, la collaboration en pluridisciplinarité est essentielle pour traiter les multiples aspects de l’ON.