Les interfaces technologiques au service de l’auto-soin, une réponse future pour les problèmes actuels

Quiquerez, Priscilla ; Rose, Margaux ; Charmillot, Pierre-Alain (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole Arc Santé, 2019.

Les maladies chroniques sont responsables de 63% des décès et sont la toute première cause de mortalité dans le monde (Organisation Mondiale de la Santé, 2019). Au niveau suisse, c’est un quart de la population qui est atteinte d’une maladie chronique en 2016, soit 2,2 millions de personnes. Cette grande partie de la population génère 80% des dépenses du système de santé (Giger,... More

Add to personal list
    Résumé
    Les maladies chroniques sont responsables de 63% des décès et sont la toute première cause de mortalité dans le monde (Organisation Mondiale de la Santé, 2019). Au niveau suisse, c’est un quart de la population qui est atteinte d’une maladie chronique en 2016, soit 2,2 millions de personnes. Cette grande partie de la population génère 80% des dépenses du système de santé (Giger, Brinkmann, & Manhart Maurin, 2017). Au vu du vieillissement de la population en lien avec la hausse des maladies chroniques, il est important pour les systèmes de santé de trouver des alternatives à ce problème de santé publique actuel. La technologie se développe à tous les niveaux dans les pays industrialisés, y compris dans le secteur des soins. Les dossiers des patients informatisés sont répandus dans les pays européens et sont devenus une obligation en Suisse. Simplifiant et rassemblant toutes les données de santé du patient, les interfaces technologiques pourraient à présent devenir l’outil des patients, afin de mieux gérer leur santé. L’objectif de ce travail est d’explorer comment les interventions infirmières par interfaces technologiques influencent l’auto-soin du patient d’âge adulte atteint de maladie chronique.