Comment les déterminants de la participation de la personne âgée de 75 ans et plus, alcoolique et résidant en établissement médico-social (EMS), influencent-ils l'alliance thérapeutique ?

Jaques, Christine-Laure ; Lachat, Léonie ; Meier, Jennifer ; Voirol, Christian (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole Arc Santé, 2019.

La gestion de l’addiction à l’alcool chez les résident(e)s âgé(e)s de 75 ans et plus est l’un des problèmes complexes que doivent gérer les établissements de soins médico-sociaux (EMS). En effet, l’addiction à différentes substances reste un problème de santé actuel dans la population suisse. Plus spécifiquement, la consommation quotidienne d’alcool est une problématique... More

Add to personal list
    Résumé
    La gestion de l’addiction à l’alcool chez les résident(e)s âgé(e)s de 75 ans et plus est l’un des problèmes complexes que doivent gérer les établissements de soins médico-sociaux (EMS). En effet, l’addiction à différentes substances reste un problème de santé actuel dans la population suisse. Plus spécifiquement, la consommation quotidienne d’alcool est une problématique qui concerne 9.4% de la population. Ce taux tend à augmenter avec l’âge et représente plus de 26.2% chez les séniors de 75 ans et plus. Les comportements addictifs à l’alcool, et notamment chez la personne âgée, entraînent des risques et des répercussions sur l’état de santé. L’alliance thérapeutique entre l’infirmière et le patient, ainsi que ses déterminants, vont avoir un impact sur le suivi du traitement et la consommation d’alcool.