Soins infirmiers

Conflit travail-famille dans la profession infirmière : quelles stratégies pour favoriser la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale chez les infirmiers ? : revue de la littérature

Daret-Cettou, Anaïs ; Fournier, Claude-Alexandre (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Valais, 2019.

La conciliation entre vie professionnelle et vie familiale devient un enjeu de société dans un monde où l’égalité entre les genres tend à devenir la norme. Qu’en est-il chez les infirmiers ? Les buts de cette revue de littérature sont de dresser un état des lieux de la recherche, de relever les facteurs influençant le conflit travail-famille chez les infirmiers et de proposer des... More

Add to personal list
    Résumé
    La conciliation entre vie professionnelle et vie familiale devient un enjeu de société dans un monde où l’égalité entre les genres tend à devenir la norme. Qu’en est-il chez les infirmiers ? Les buts de cette revue de littérature sont de dresser un état des lieux de la recherche, de relever les facteurs influençant le conflit travail-famille chez les infirmiers et de proposer des stratégies visant une meilleure conciliation inter-domaines, implantables dans le contexte suisse et valaisan. La présente revue de littérature se base sur sept études sélectionnées dans quatre bases de données (Cinhal, Johanna Briggs Institute, Ovid nursing et Pubmed). Il en ressort que l’étude du conflit travail-famille chez les infirmiers est étroitement liée à la situation actuelle de pénurie d’infirmiers. La recherche se focalise sur les facteurs influençant le conflit travail-famille, cependant, peu de stratégies concrètes ont été testées sur le terrain. De plus les facteurs étudiés proviennent majoritairement du domaine du travail et ils peuvent être regroupés en facteurs organisationnels et facteurs agissant sur les perceptions des employés. L’étude du conflit travail-famille est relativement nouvelle en sciences infirmières ; la recherche est actuellement focalisée sur l’évaluation et la mise en avant de l’ampleur du problème. En parallèle, les institutions doivent faire face à la pénurie de personnel et force est de constater que les stratégies implantées ont rarement été testées empiriquement. Pourtant, il paraît possible et judicieux de baser les prises de décisions institutionnelles sur des preuves scientifiques dans le but d’obtenir des résultats optimaux.