L'identité professionnelle des travailleurs des ateliers de service de la Cité du Genévrier

Scherly, Edouard ; Volluz, Régis (Dir.)

Mémoire de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) : Ecole supérieure - Domaine social Valais, 2018.

Ce travail de recherche a pour objectif de mettre en lumière les représentations de l’identité professionnelle des travailleurs de la Cité du Genévrier. Pour ce faire, j’ai mené une enquête de terrain constituée de 14 entretiens semi-directifs. Ces interviews ont été exclusivement effectuées avec les travailleurs des ateliers de la Cité du Genévrier, qu’ils soient sur site ou... Mehr

Zum persönliche Liste hinzufügen
    Résumé
    Ce travail de recherche a pour objectif de mettre en lumière les représentations de l’identité professionnelle des travailleurs de la Cité du Genévrier. Pour ce faire, j’ai mené une enquête de terrain constituée de 14 entretiens semi-directifs. Ces interviews ont été exclusivement effectuées avec les travailleurs des ateliers de la Cité du Genévrier, qu’ils soient sur site ou en ville de Vevey.Le fil rouge de ma réflexion est fondé essentiellement sur les bases théoriques de Claude Dubar et de Anne Marie Frey/Sterenn Picouleau. Ainsi, l’identité professionnelle y est distinguée en trois facteurs d’appartenance : le Métier, le Groupe et l’Entreprise. Partant de ces trois axes centraux, la réflexion s’est étoffée sur deux manières d’appréhender la réalité : l’identité pour Soi et l’identité pour Autrui. Les résultats de cette recherche indiquent que les travailleurs de la Cité du Genévrier se représentent leur identité professionnelle en s’identifiant premièrement à leur Métier et cela essentiellement au travers de l’identité pour Soi, puis à la Fondation également avec l’identité pour Soi, et dernièrement au Groupe qui, contrairement au deux premiers axes, se construit majoritairement avec l’identité pour Autrui. Enfin, la réflexion menée autour de ce concept identitaire m’a permis de faire émerger des pistes d’action afin de renforcer le sentiment de l’identité professionnelle chez ces travailleurs.