Faculté des lettres et sciences humaines

Une approche interactionniste de la grammaire : réflexions autour du codage grammatical de la référence et des topics chez l’apprenant avancé d’une L2

Pekarek Doehler, Simona

In: Approches interactionnistes de l'acquisition des langues étrangères, 2004, vol. 21, p. 123-166

Cette contribution propose une approche interactionniste du codage grammatical de la référence en langue seconde et de ses fonctions discursives. Elle postule que le codage référentiel et son interprétation s’expliquent par l’imbrication de trois dimensions du discours : les possibilités offertes par le système linguistique, la structuration des contenus informationnels,... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cette contribution propose une approche interactionniste du codage grammatical de la référence en langue seconde et de ses fonctions discursives. Elle postule que le codage référentiel et son interprétation s’expliquent par l’imbrication de trois dimensions du discours : les possibilités offertes par le système linguistique, la structuration des contenus informationnels, l’organisation socio-interactive des activités de discours. Alors que le rapport entre les deux premières dimensions est au cœur même des travaux dominants en matière de référence dans le domaine des langues tant premières que secondes, la dimension interactive constitue une variable négligée. Elle est au centre d’un courant de recherche récent intitulé linguistique interactionnelle.

    Cette contribution expose d’abord les principes de base d’une telle approche et présente ensuite une analyse de structures disloquées dans des interactions d’apprenants germanophones avancés du français. L’analyse aboutit aux résultats suivants : (i) la structure disloquée montre un fonctionnement plus diversifié que celui qui a été retenu par la littérature sur les productions monologales, comprenant notamment une série de fonctions interactives ; (ii) l’éventail fonctionnel et la réalisation formelle de la dislocation chez les apprenants étudiés ne diffèrent pas sensiblement de ceux des natifs ; (iii) des différences subsistent au niveau de la fréquence d’occurrence de certaines formes de réalisation de la structure disloquée et au niveau des contraintes pragmatiques sur le codage grammatical des référents concernés. Ainsi sont identifiés des zones de résistance à l’apprentissage qui concernent principalement le rapport forme-fonction.
    Summary
    This paper proposes an interactionist approach to the grammatical coding of reference in a second language and its discourse functions. It argues that referential coding and its interpretation are based on three inter-related dimensions of discourse: the possibilities offered by the linguistic system, the structure of information in discourse and the socio-interactive organization of discourse activities. While the relation between the first two is at the core of dominant work on reference in native speakers’as well as second language learners’discourse, the interactional dimension has hardly been accounted for in research. This dimension is at the heart of the recently developed line of interactional linguistics advocated here.

    The paper first exposes the basic principles of this approach and then presents an analysis of dislocated structures in face-to-face interactions involving advanced French learners whose first language is German. The main results are as follows: (i) left and right dislocations show a more diverse functioning than what has so far been documented in research, accomplishing namely a series of specifically interactional functions; (ii) the way advanced learners functionally use these structures and how they formally realize them does not substantially differ from what native speakers do; (iii) differences subsist as regards the frequency of occurrence of certain forms of dislocations and some pragmatic constraints on the grammatical coding of the relevant referents. This last point identifies some zones of resistance in L2 learning which mainly concern form-function mappings.