Travail social

Influence de l’origine dans le travail social : travailleurs sociaux Kosovars, quelle relation avec les usagers ?

Jahmurataj Ramosaj, Besa ; Jahmurataj Haziri, Flutra ; Aarburg, Hans-Peter von (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2013.

Aujourd’hui, de nombreuses populations d’origines différentes vivent en Suisse. Ces dernières sont parfois amenées à travailler ensemble, à collaborer. Dans le travail social, on parle de relation d’aide. En tant que travailleuses sociales Kosovares, nous côtoyons dans nos professions des populations appartenant à des groupes sociaux différents. Plusieurs facteurs liés au... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Aujourd’hui, de nombreuses populations d’origines différentes vivent en Suisse. Ces dernières sont parfois amenées à travailler ensemble, à collaborer. Dans le travail social, on parle de relation d’aide. En tant que travailleuses sociales Kosovares, nous côtoyons dans nos professions des populations appartenant à des groupes sociaux différents. Plusieurs facteurs liés au travailleur social, à l’usager, au cadre institutionnel, aux positions sociales ou à l’individualité des personnes font que la relation d’aide se passe bien ou pas. Il peut s’agir de l’âge, du sexe, de la problématique ou encore du feeling entre ces deux acteurs. Personnellement, nous nous sommes intéressées au facteur de l’origine. Cette idée est née de nos expériences professionnelles respectives. En effet, nous avons constaté qu’en fonction de notre origine et de celle des usagers, la relation d’aide prend des tournures différentes, sans vraiment que nous sachions pourquoi. Nous avons surtout constaté des particularités dans la relation d’aide avec les usagers de la même origine que nous, soit les usagers Kosovars. Nous avons donc voulu savoir comment l’origine (identique ou différente) de deux personnes peut influencer la relation professionnelle. Nous nous sommes donc intéressées à la relation d’aide entre les travailleurs sociaux Kosovars et les usagers Kosovars, en analysant l’influence de l’origine dans cette relation. Puis, pour avoir un point de comparaison, nous avons analysé l’influence de l’origine dans la relation d’aide entre les travailleurs sociaux, toujours Kosovars, mais cette fois-ci avec les usagers Portugais et Suisses. Nous avons choisi la population portugaise car il s’agit d’une des populations étrangères la plus présente en Suisse et la population suisse pour faire une comparaison avec les citoyens du pays.