L'obsolescence programmée et ses impacts économiques, environnementaux et sociaux

Fuchs, Joachim ; Baracchini, Paolo (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2012 ; TDEE 145.

L’obsolescence programmée est une problématique qui concerne, aujourd’hui, l’ensemble du système économique. Bien souvent considérée comme un mythe digne de la « théorie du complot », cette pratique a commencé à faire son apparition dans le milieu industriel au début des années 1920. Mise en avant comme étant la solution miracle qui relancerait la croissance économique, de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L’obsolescence programmée est une problématique qui concerne, aujourd’hui, l’ensemble du système économique. Bien souvent considérée comme un mythe digne de la « théorie du complot », cette pratique a commencé à faire son apparition dans le milieu industriel au début des années 1920. Mise en avant comme étant la solution miracle qui relancerait la croissance économique, de nombreuses entreprises ont alors commencé à mettre en place des procédés technologiques, et d’autres plus psychologiques, dans le but de raccourcir la durée de vie de leurs produits. Petit à petit, le système économique s’est développé sur la base d’une consommation excessive dûe à la courte vie des produits et c’est seulement aujourd’hui que les conséquences commencent à se faire sentir. Les ressources naturelles sont surexploitées et tendent à disparaître, la pollution augmente de plus en plus, d’immenses décharges à ciel ouvert font leur apparition sur le continent africain, et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Il existe plusieurs mesures à mettre en place, qui permettraient de contrôler ce phénomène mais pour cela, il faut que le concept même d’obsolescence programmée soit clairement défini. Une fois que la problématique est reconnue et que ses conséquences sont identifiées, de nombreux moyens de contrôle et de surveillance peuvent être mis en place. Cependant, pour qu’ils soient réellement efficaces et que des améliorations puissent être constatées rapidement, ils doivent être appliqués à l’échelle mondiale. La crise économique et les grandes disparités de moyens financiers entre les pays du Nord et du Sud représentent les principaux freins à l’application et au suivi des mesures proposées. L’action principale doit venir du consommateur lui-même. Il faut qu’il adopte des principes de consommation plus durable. Malheureusement, les conséquences du ralentissement de l’économie qui suivra la mise en place des propositions est très difficilement évaluable.