Faculté des lettres et sciences humaines

Lecturing strategies of non-native EMI lecturers on an international Business programme

Khan, Sarah

In: Bulletin VALS-ASLA, 2018, vol. 107, p. 65-82

Add to personal list
    Résumé
    Dans l'anglais en tant que langue d’instruction (EMI), les stratégies employées par les enseignants peuvent être plus cruciales pour déterminer la qualité des cours que leur maîtrise de l'anglais (Björkman 2010). Cette étude exploratoire visait à identifier les stratégies de cours efficaces de quatre enseignants non-natifs qui enseignaient dans un programme d'Administration des affaires dans une université suisse de sciences appliquées. Les cours ont été enregistrés par vidéo et les stratégies ont été codées, quantifiées et comparées entre les différents enseignants. Les résultats sont décrits par rapport aux mesures de qualité totales des cours, ainsi qu'évaluées par les étudiants et les chercheurs dans une étude connexe (Studer, ce volume; Gautschi, ce volume). Nous avons identifié vingt-cinq types différents de stratégies dont la fonction pourrait améliorer la compréhension des cours (17 étaient utilisées pendant les longues périodes de discours monologique, 7 pendant des épisodes interactifs plus courts et une seule stratégie (demande de clarification) a été repérée concernant les cas, très peu nombreux, de malentendus qui ont été observés. Neuf des stratégies les plus fréquemment employées feront l’objet de cet article: inciter, susciter, baliser, souligner, paraphraser, évaluer, définir, vérifier la compréhension et indiquer les apprentissages antérieurs. Tous les enseignants ont obtenu de très bons résultats en termes de qualité et les deux avec les meilleurs résultats ont employé plus d'incitation et d'élicitation, ce qui correspond à d'autres recherches (par exemple, Morell 2004) qui préconisent des cours interactifs. Les implications pour la formation à la stratégie sont discutées.