La prévention des escarres de decubitus dans un service de soins intensifs

Scherler, Laureline ; Thiébaud, Florent ; Valley, Joseph ; Guye, Anne-Lise (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole Arc Santé, 2018.

La question qui a été posée au début de ce Travail de Bachelor était « Quelles sont les pratiques qui préviennent les risques d'escarre dans les soins intensifs ? ». D’après l’ANQ (2017), les unités où les escarres nosocomiales sont les plus fréquentes sont les soins intensifs, avec un taux de prévalence de 11.8%. Les escarres chez les personnes hospitalisées ont plusieurs... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La question qui a été posée au début de ce Travail de Bachelor était « Quelles sont les pratiques qui préviennent les risques d'escarre dans les soins intensifs ? ». D’après l’ANQ (2017), les unités où les escarres nosocomiales sont les plus fréquentes sont les soins intensifs, avec un taux de prévalence de 11.8%. Les escarres chez les personnes hospitalisées ont plusieurs effets négatifs, tels qu’une augmentation du temps d’hospitalisation, une diminution de la qualité de vie pour les patients et les soignants, une augmentation de la charge de travail pour les soignants et une augmentation des coûts de la santé. Ce travail donne un aperçu de la complexité des facteurs de risques des escarres aux soins intensifs et des interventions de prévention que les infirmiers peuvent mettre en place.