Gestion des risques : diversification, couverture et assurance

Schipperijn, Antonin ; Cho, Thomas (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2018 ; TDEE 363.

Depuis une décennie, les termes de risque et de gestion des risques occupent le devant de la scène du monde financier. Certes, ces termes ne sont pas nouveaux, mais c’est notamment à cause de (grâce à) la crise financière de 2008 que l’intérêt pour ces notions a été ravivé. La demande dans le monde financier en termes de gestion des risques ne cesse de croître bien évidemment.... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Depuis une décennie, les termes de risque et de gestion des risques occupent le devant de la scène du monde financier. Certes, ces termes ne sont pas nouveaux, mais c’est notamment à cause de (grâce à) la crise financière de 2008 que l’intérêt pour ces notions a été ravivé. La demande dans le monde financier en termes de gestion des risques ne cesse de croître bien évidemment. Les institutions financières que sont les banques, les compagnies d’assurances et les caisses de pensions usent de stratégies ou de produits qui ne sont guère connus du grand public. On demande aujourd’hui aux jeunes employés de poser un regard critique sur les risques et de trouver des solutions. Déceler le risque n’est pas la chose la plus compliquée. Cependant, en comprendre les enjeux et les détails n’est pas facile. L’objectif de ce travail de Bachelor est de porter à la connaissance d’un individu lambda la façon dont le risque doit être abordé ainsi qu’analysé dans le monde professionnel. Les procédés utilisés dans ce domaine sont expliqués et développés afin d’en saisir l’importance. De plus, les notions se rapprochant à la gestion des risques sont abordés en profondeur. Les premiers points relevés au sein de ce travail sur la gestion de risque mettent en avant la complexité d’acquérir une expertise dans ce domaine. En effet, le rendement ajusté au risque tout comme les outils utilisés requièrent acharnement afin d’être « maîtrisés ». Certes cette partie contient des notions théoriques, cependant, il s’agit d’un passage obligé pour quiconque souhaite poursuivre la lecture de ce travail. Par la suite, l’analyse est dirigée vers les systèmes qui permettent une gestion des risques dite efficace dans le monde professionnel. Au travers de la diversification, de la couverture et de l’assurance, mettre en lumière leur utilité n’a guère été chose facile. Entre concepts et réalité, la différence de prime à bord ténue peut s’avérer conséquente. Les recommandations sur ce travail de Bachelor viennent à la suite d’une profonde analyse des divers processus de gestion du risque. Ces derniers révèlent que le terme gestion des risques n’intervient pas uniquement dans l’optique de minimiser les risques, mais également de maximiser les gains. Au travers d’illustrations et de cas réels, générer des revenus en se servant de ces outils semble aisé, pourtant le monde de la gestion des risques est difficilement accessible aux non-initiés