Faculté des lettres et sciences humaines

Mères et professionelles : des difficultés pour articuler le travail salarié et la famille

Delgado, Gabriela ; Schulze, Marion (Dir.)

Mémoire de master : Université de Neuchâtel, 2018.

Aujourd’hui, de plus en plus de femmes exercent une activité salariée tout en ayant des enfants en bas âge. Cela exige d’articuler les vies professionnelle et familiale, ce qui constitue un exercice qui n’est généralement pas exempt de difficultés. Dans cette étude, nous avons abordé cette thématique sous l’angle des actions des femmes et, plus particulièrement, la coordination... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Aujourd’hui, de plus en plus de femmes exercent une activité salariée tout en ayant des enfants en bas âge. Cela exige d’articuler les vies professionnelle et familiale, ce qui constitue un exercice qui n’est généralement pas exempt de difficultés. Dans cette étude, nous avons abordé cette thématique sous l’angle des actions des femmes et, plus particulièrement, la coordination de ces actions. Nous avons souhaité comprendre de quelle manière les femmes professionnelles avec des enfants en bas âge coordonnent leurs actions dans les cadres familial et professionnel, ainsi que les difficultés et les pressions rencontrées dans cette démarche de coordination. Nous nous sommes intéressée également au pouvoir ou à la capacité des femmes à coordonner leurs actions. Pour tenter de répondre à ces questions, nous nous sommes servie du cadre théorique des « régimes d’engagement » de Laurent Thévenot. Il s’agit d’une théorie qui appartient au courant de la sociologie pragmatique, qui propose plusieurs niveaux d’action et qui s’intéresse aux ajustements entre l’action et les circonstances de l’action. Cette étude se base sur des entretiens effectués à des femmes qui exercent une activité professionnelle et qui sont mère d’au moins un enfant en bas âge. Ces entretiens ont été focalisés sur la période allant de la grossesse jusqu’à l’âge de quatre ans de l’enfant, compte tenu des nombreux changements et bouleversements qu’implique cette période. L’analyse a porté sur trois situations de coordination principales : la répartition du travail domestique et familial entre conjoints, la préparation au départ en congé maternité et la reprise de sa place au travail après le congé maternité. Elle est présentée selon des cas opposés de coordinations réussies et d’autres moins réussies dans ces trois situations. Les résultats mettent en évidence des difficultés pour coordonner les actions dès lors que les personnes se trouvent dans différents niveaux d’action, des difficultés à se déplacer d’un niveau à l’autre et des objets de l’environnement (contexte) qui renseignent du niveau de coordination de l’action. Plus concrètement, pour ce qui est de la répartition du travail domestique et familial entre conjoints, les résultats montrent que la coordination du travail domestique et familial peut prendre plusieurs formes. Nous avons ainsi observé trois manières principales : par des habitudes, des règles et des variations entre ces deux. Pour ce qui est des difficultés, nous avons observé une diminution du pouvoir des femmes à coordonner leurs actions dès lors que celles-ci sont considérées comme établies et non sujettes à révision. Il s’agit, par exemple, de prendre pour acquis qu’une femme va continuer à faire la gestion de stock des aliments, la planification des activités extra-scolaires des enfants ou n’importe quelle autre activité qu’elle effectuerait de manière habituelle, sans pouvoir remettre en question ces habitudes. Quant à la préparation pour le départ en congé maternité ainsi que la reprise de ses activités au retour de celui-ci, notre étude a identifié une manière principale par laquelle les femmes réalisent et cherchent à coordonner ces deux actions : par des actions ordinaires propres à un engagement en plan. Néanmoins, cette manière n’a pas pu être convenablement déployée car les circonstances n’étaient pas adaptées. Cela nous fait interroger sur une éventuelle absence de règles ou de procédures de l’entreprise permettant de faciliter la coordination avant et après le congé maternité.