Un plan de communication transversal et cohérent des actions de développement durable est-il envisageable au sein de la ville de Genève ?

Ruffin, Aurélie ; Aerni, Marianne (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2012 ; TDEE 142.

Le développement durable a connu un essor considérable au cours de ces dernières années. Il est au centre des préoccupations mondiales et prend une importance considérable dans le quotidien de tout un chacun. Les pays, les villes et les communes sont de plus en plus impliqués et recherchent les meilleurs moyens pour sensibiliser les citoyens. Les administrations se doivent de montrer... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le développement durable a connu un essor considérable au cours de ces dernières années. Il est au centre des préoccupations mondiales et prend une importance considérable dans le quotidien de tout un chacun. Les pays, les villes et les communes sont de plus en plus impliqués et recherchent les meilleurs moyens pour sensibiliser les citoyens. Les administrations se doivent de montrer l’exemple à la société et, pour ce faire, bon nombre d’entre elles suivent un Agenda 21 qui permet de mettre en oeuvre les concepts du développement durable. La question de la communication est primordiale puisque c’est grâce à elle que les messages et les valeurs vont être transmis. Comment communiquer à l’interne pour sensibiliser les collaborateurs ? Nous allons voir quelles sont les stratégies et les outils les plus efficaces. Mon travail de Bachelor s’est basé sur le cas de la Ville de Genève et ses actions d’informations internes mises en place dans le but d’impliquer les collaborateurs aux projets de développement durable. La complexité d’une communication au sein d’une telle administration réside dans le fait qu’elle doit toucher tout le monde en restant cohérente malgré la diversité des métiers. Pour répondre à cette problématique, j’ai effectué un audit interne avec pour but le recensement de tous les outils d’hors et déjà mis en place. Par la suite, j’ai réalisé un sondage quantitatif auprès des employés afin d’avoir un avis global sur la situation et mesurer leur implication face au développement durable. Finalement, j’ai procédé à des interviews qualitatives pour obtenir des précisions ainsi que des opinions personnelles. Les résultats de cette recherche m’ont permis de faire un certain nombre de recommandations pour la Ville de Genève et voir si un plan de communication transversal et cohérent semble faisable au sein d’une telle administration.