La gestion de fortune indienne

Rajalingam, Malavika ; Fragnière, Emmanuel (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2012 ; TDEE 138.

Etant moi-même d’origine indienne et employée dans la gestion de fortune auprès d’une grande banque suisse, cela m’intriguait de connaître l’expérience vécue en terme de services rendus par les conseillers de banques indiennes ainsi que les clients indiens qui possèdent à la fois des relations bancaires auprès des banques suisses et des banques indiennes. Cette étude a été... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Etant moi-même d’origine indienne et employée dans la gestion de fortune auprès d’une grande banque suisse, cela m’intriguait de connaître l’expérience vécue en terme de services rendus par les conseillers de banques indiennes ainsi que les clients indiens qui possèdent à la fois des relations bancaires auprès des banques suisses et des banques indiennes. Cette étude a été élaborée grâce à des entretiens effectués auprès d’un échantillon de douze personnes, composé de six conseillers indiens et de six clients indiens. Lors de cette rencontre, les participants ont fait des témoignages sur leurs expériences et leurs impressions relatives aux services bancaires obtenus. Une fois les données récoltées grâce aux entretiens, elles ont été analysées. Le résultat de l’analyse est intéressant et débouche sur des recommandations précisant les éventuelles améliorations que les banques suisses devraient entreprendre pour attirer l’afflux des fonds de la clientèle indienne en Suisse. Les résultats obtenus sont assez évidents et étonnants sur certains aspects. Les deux axes clefs qui sont ressortis, sont l’axe culturel et l’axe infrastructure et technologie. Le respect de la culture et le côté humain dans le cadre d’une prestation bancaire sont très importants pour maintenir une relation d’affaires à long terme. Parallèlement, l’infrastructure et la technologie sont des aspects fondamentaux pour être à la hauteur des attentes de la clientèle.