Apprendre dans la nature : atteinte réelle des objectifs du Plan d’études romand ?

Chaignat, Jade ; Paratte, Alain (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique BEJUNE, 2018.

Ce travail de Bachelor se concentre sur le thème de l’école en forêt. Au jour d’aujourd’hui, le monde peut se découvrir sans bouger, derrière un écran d’ordinateur, d’une tablette ou même d’un smartphone. Les enfants sont de moins en moins amenés à sortir de chez eux et à expérimenter la réalité. Cependant, quel procédé peut être plus adéquat pour faire un... More

Add to personal list
    Résumé
    Ce travail de Bachelor se concentre sur le thème de l’école en forêt. Au jour d’aujourd’hui, le monde peut se découvrir sans bouger, derrière un écran d’ordinateur, d’une tablette ou même d’un smartphone. Les enfants sont de moins en moins amenés à sortir de chez eux et à expérimenter la réalité. Cependant, quel procédé peut être plus adéquat pour faire un apprentissage que le vivre réellement et en utilisant ses sens ? En sortant en forêt, les élèves font face à la réalité et au monde qui les entoure. Ils peuvent toucher, sentir, observer, écouter et même goûter. A travers ce travail de Bachelor, je traite de la pratique de sortir de la salle de classe et de ce qu’elle apporte aux enfants qui apprennent en expérimentant et en utilisant leurs cinq sens. Je m’interroge également sur la motivation des élèves et des enseignants face à une telle approche et aux résultats des apprentissages faits dans la nature, cela à l’aide de lectures d’ouvrages et d’articles, d’entretiens semi-directifs et du suivi d’une classe à l’extérieur, donc d’observations. Finalement, je me penche sur la question de la compatibilité entre la pratique de l’école dans la nature et les objectifs du Plan d’études romand.