Faculté des lettres et sciences humaines

Prédictions, observations et auto-observation lors d'une expérience de pédagogie différentielle

Alvarez, Odel ; Iannaccone, Antonio (Dir.)

Mémoire de master : Université de Neuchâtel, 2018.

Ce travail de mémoire vise à étudier les processus cognitifs conscients et inconscients qui régissent l’activité d’un enseignant en classe. Quelles sont les logiques qui sous-tendent les choix pédagogiques et disciplinaires d’un enseignant ? Un enseignant dispose d’une classe d’élèves aux caractéristiques différentes et va se comporter de manière différenciée selon les... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail de mémoire vise à étudier les processus cognitifs conscients et inconscients qui régissent l’activité d’un enseignant en classe. Quelles sont les logiques qui sous-tendent les choix pédagogiques et disciplinaires d’un enseignant ? Un enseignant dispose d’une classe d’élèves aux caractéristiques différentes et va se comporter de manière différenciée selon les élèves, mais est-ce toujours explicable de façon rationnelle ? Pourquoi un enseignant tolère qu’un élève prenne la parole sans lever la main, mais réprimande un autre élève qui fait de même ? Pourquoi certains élèves reçoivent, en plus de l’aide, un soutien psychologique, alors que d’autres reçoivent une aide purement technique sans encouragements ? Pourquoi certains élèves sont souvent regardés par l’enseignant alors que certains le sont nettement moins ? L’activité d’un enseignant en classe peut paraître logique et beaucoup d’enseignants auraient tendance à dire qu’ils traitent les élèves de la même manière, pourtant dans la réalité, les choses se passent différemment. Etant seul en classe, par quels processus un enseignant entretient-il un processus réflexif sur sa propre pratique ? Si l’on se borne à étudier les idéaux et le vécu des enseignants hors de leur pratique par des interviews, le risque est de manquer ce qui se passe réellement. En étudiant seulement des enseignants en action à l’aide de l’observation, les processus cognitifs et les signifiés seraient inaccessibles. A l’aide d’une méthodologie adaptée, ce travail vise à croiser des analyses d’entretien et des observations réalisées auprès d’une seule et même enseignante. Les analyses effectuées mettent en lumière que des facteurs éloignés des enjeux scolaires (et que l’on ne soupçonnerait pas forcément) peuvent influencer la pratique des enseignants de manière importante. Plutôt que descripteur d’une vérité universelle, ce travail met en lumière la complexité de la thématique et remet en question de nombreuses évidences, tout en proposant un modèle théorique invitant à la réflexivité