La grossesse des adolescentes : quel modèle de suivi adéquat ? : travail de Bachelor

Bottani, Anna ; Fischer, Nathalie ; Roy Malis, Françoise (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de santé Genève, 2018.

Introduction :L’adolescence, une étape de la vie remplie de changements identitaires, sociétaux, physiques, et hormonaux ; quelles conséquences lorsqu’elle est vécue parallèlement à une grossesse ? Objectif I: dentifier une prise en soins adéquate et réalisable afin de réduire les risques obstétricaux et psycho-sociaux des adolescentes enceintes en Suisse. Méthode : A partir de... Di più

Aggiungi alla tua lista
    Résumé
    Introduction :L’adolescence, une étape de la vie remplie de changements identitaires, sociétaux, physiques, et hormonaux ; quelles conséquences lorsqu’elle est vécue parallèlement à une grossesse ? Objectif I: dentifier une prise en soins adéquate et réalisable afin de réduire les risques obstétricaux et psycho-sociaux des adolescentes enceintes en Suisse. Méthode : A partir de différentes bases de données d’articles scientifiques, cinq études ont été choisies par rapport à leur pertinence sur le sujet. Les cinq articles donnent des résultats concernant les aspects obstétricaux et psycho-sociaux. Les articles ont été analysés de manière descriptive et critique. Les résultats ont été développés dans la discussion. Résultats :Le concept d’âge gynécologique, mis en évidence par une des études, permet d’évaluer les risques selon l’immaturité biologique des jeunes femmes. Les principaux risques développés sont : la prématurité, le poids de naissance ainsi que la dépression du post-partum. Les risques obstétricaux et psycho-sociaux tendent à diminuer avec l’introduction d’interventions spécifiques pendant la période prénatale. Elles permettent aussi une augmentation du taux d’allaitement et une diminution de la dépression post-partum. Conclusion : Des propositions de prévention et de réseau de soins pour les adolescentes ont été développées. Même si la Suisse a un taux d’adolescentes enceintes bas, assurer un suivi sur le long terme et mettre en place un réseau de soutien autour de la jeune femme permettraient de prévenir les risques. Le concept d’âge gynécologique amène à la mise en place de protocoles qui assurent la vigilance pour les adolescentes présentant plus de risques.