Quels sont les facteurs influençant l'expérience de la naissance et la satisfaction des femmes dans les unités de soins gérées par les sages-femmes ? : travail de Bachelor

Bregnard, Maude ; Brun, Léna ; Zuchuat, Sophie ; Delouane-Abinal, Aurélie (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de santé Genève, 2018.

Cadre de référence : Les unités de naissances gérées par les sages-femmes proposent des suivis de grossesse et des accouchements non-médicalisés. Elles peuvent être intra ou extrahospitalières. La satisfaction et l’expérience de la naissance a un impact non négligeable sur le bien-être de la triade mère-père-enfant. Objectif : Le but de ce travail est de déterminer quels facteurs... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cadre de référence : Les unités de naissances gérées par les sages-femmes proposent des suivis de grossesse et des accouchements non-médicalisés. Elles peuvent être intra ou extrahospitalières. La satisfaction et l’expérience de la naissance a un impact non négligeable sur le bien-être de la triade mère-père-enfant. Objectif : Le but de ce travail est de déterminer quels facteurs peuvent influencer positivement la satisfaction des femmes et leur expérience de la naissance dans une unité de naissance gérée par les sages-femmes, en comparaison à une unité de naissance classique. Méthode : La revue de littérature a été effectuée sur les moteurs de recherches suivant : MIDIRS, PubMed, CINAHL Headings et Google Scholar. Cinq articles ont été sélectionnés en fonction de leur pertinence. Ils ont ensuite été analysés, critiqués et discutés selon quatre thèmes définis. Résultats : Les résultats montrent qu’une attitude sage-femme promouvant des soins globaux et personnalisés augmenterait significativement la satisfaction des couples. La perception d’une atmosphère calme et chaleureuse serait également associée avec une satisfaction positive. La qualité des informations données aux femmes par les soignants apparaît nécessaire à une expérience de la naissance satisfaisante. Une communication et collaboration adéquate entre les équipes permet une amélioration du vécu de l’accouchement pour les femmes transférées. Conclusion : La satisfaction des femmes est globalement plus élevée en MU. L’attitude de la sage-femme permet des soins centrés sur la femme, lui apportant l’information nécessaire à la prise de décision. La continuité des soins renforcerait la prise en compte des besoins de la femme et la mobilisation de ses ressources internes. Le transfert apparaît comme un thème sensible qui ne doit pas être négligé dans la préparation des femmes à la naissance. Le développement des compétences en communication et en collaboration est à privilégier afin d’améliorer la satisfaction des couples au moment de l’accouchement.