Les armoiries, création du Moyen Âge : l’exposition Châteaux forts et chevaliers revient sur le rôle de ces emblèmes dans la société médiévale

Aballéa, Sylvie ; Musée d'art et d'histoire (Genève)

Genève : Musée d'art et d'histoire, 2016

Tiré du site internet du blog des Musées d'art et d'histoire (http://blog.mahgeneve.ch): "L'apparition des armoiries au milieu du XIIe siècle constitue un véritable fait de société à la portée considérable et, chose remarquable pour le Moyen Âge, indépendant de l'Église. Issues du monde féodal, les armoiries permettent semble-t-il – dans un premier temps et de façon strictement... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Tiré du site internet du blog des Musées d'art et d'histoire (http://blog.mahgeneve.ch): "L'apparition des armoiries au milieu du XIIe siècle constitue un véritable fait de société à la portée considérable et, chose remarquable pour le Moyen Âge, indépendant de l'Église. Issues du monde féodal, les armoiries permettent semble-t-il – dans un premier temps et de façon strictement utilitaire – aux combattants de se distinguer les uns des autres sur le champ de bataille ou au tournoi: afin d'identifier plus aisément les combattants revêtus de leur équipement militaire, on peint sur les boucliers des emblèmes en couleurs et composés de figures (géométriques, animales ou florales) propres à un individu, à une famille ou à un groupe d’individus.".