Sainte Barbe et ses fêtes

Martiniani-Reber, Marielle ; Musée d'art et d'histoire (Genève)

Genève : Musée d'art et d'histoire, 2013

Tiré du site internet du blog des Musées d'art et d'histoire (http://blog.mahgeneve.ch): "Selon la tradition, Barbe aurait vécu à Héliopolis (Baalbek) au Liban, sous l'empereur Maximin. D'autres sources la font naître à Nicomédie, en Turquie. Son père, Dioscore, l'enferma dans une tour à deux fenêtres afin de la soustraire au prosélytisme chrétien. Cependant, cet emprisonnement... More

Add to personal list
    Résumé
    Tiré du site internet du blog des Musées d'art et d'histoire (http://blog.mahgeneve.ch): "Selon la tradition, Barbe aurait vécu à Héliopolis (Baalbek) au Liban, sous l'empereur Maximin. D'autres sources la font naître à Nicomédie, en Turquie. Son père, Dioscore, l'enferma dans une tour à deux fenêtres afin de la soustraire au prosélytisme chrétien. Cependant, cet emprisonnement n'empêcha pas Barbe de recevoir, en l'absence de son père, le baptême d'un prêtre déguisé en médecin. À son retour, le père apprit de sa fille cette conversion, symbolisée par le percement d'une troisième fenêtre, image de la Trinité. La traînant devant le gouverneur romain de la province, il dut lui trancher la tête et fut instantanément foudroyé.".