Pratiquer l’évaluation sommative au sortir de la formation initiale : quelles tensions, quelles prescriptions ?

Luisoni, Marc ; Monnard, Isabelle

In: Evaluer : journal international de recherche en éducation et formation (e-JIREF), 2018, vol. 4, no. 1, p. 67-86

L’évaluation des apprentissages des élèves fait partie des compétences essentielles que l’enseignant doit mettre en oeuvre dans sa pratique. Cet acte d’une grande complexité est souvent difficile et il se trouve au coeur d’enjeux importants pour le praticien. Cet état de fait est d’autant plus saillant lorsque l’enseignant est au début de sa carrière et qu’il se trouve en... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L’évaluation des apprentissages des élèves fait partie des compétences essentielles que l’enseignant doit mettre en oeuvre dans sa pratique. Cet acte d’une grande complexité est souvent difficile et il se trouve au coeur d’enjeux importants pour le praticien. Cet état de fait est d’autant plus saillant lorsque l’enseignant est au début de sa carrière et qu’il se trouve en pleine construction de son identité professionnelle. Cette recherche exploratoire, basée sur des données qualitatives, s’intéresse aux pratiques d’évaluation sommative d’enseignants, en début de carrière, dans le canton de Fribourg, en Suisse. Elle met en évidence les tensions qui s’exercent dans le cadre de ce geste professionnel et tente de modéliser, par le biais du concept de prescription, les différences observées chez ces jeunes professionnels de l’évaluation.
    Summary
    The assessment of students learning is part of the essential skills that the teacher has to implement in practice. This act of great complexity is often difficult and is at the heart of important issues for the practitioner. This situation is all the more important when the teacher early in his career and he is in full construction of their professional identity. This exploratory research based on qualitative data is interested in summative assessment practices of early career teachers. It highlights the tensions that act through this professional gesture and tries to model, through the concept of limitation, the differences observed in these young professionals assessment.